( 20 novembre, 2014 )

Pères

Je suis le fils de mon père.

A lui, parfois, si semblable

Et parfois si opposable.

Je suis le fils de mon père.

 

Je suis le père de mon fils.

Je sais reconnaitre en lui l’insondable.

Je m’immerge de cet amour immuable.

Je suis le père de mon fils.

 

Et j’ai plaisir à lui livrer mon savoir,

A retrouver en lui ma mémoire.

La mémoire héritée de mon père,

Celle qu’il m’offrit en devenant père.

 

Il est mon fils et je suis son père.

Il au fil de mes prières,

Il est l’ange dont je suis fier.

Et chaque jour je bénis le ciel d’être ce père.

2 Commentaires à “ Pères ” »

  1. 010446g dit :

    beau poème d’amour

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Supplique aux jolies internes

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|