( 1 décembre, 2014 )

De tes yeux à mes yeux

De tes yeux à mes yeux, il y a le présent.

Ton regard appréhende mon lendemain.

Dans ces éclats de vert brûlants,

J’accepte avec toi chaque instant.

Je goûte tes lèvres avec délice

Et dans le désir je délace…

Je défais ces liens qui m’entravent

Noués par cette peur qui me rend esclave.

J’avoue discrètement combien tu es délicieux.

Et t’offre de moi ce qu’il y a de mieux.

Dans tes yeux j’angoisse d’y voir l’abandon,

Celui qui me ferait orpheline de toi,

Orpheline de ce en quoi j’ai foi.

Dans mes yeux, je te laisse lire une dévotion,

Ce que je te donne, colère et passion.

De tes yeux à mes yeux il y des braises,

Un feu ardent qui nous consume,

Qui doucement nous embrase

Et nos regards de plaisir s’embrument.

1 Commentaire à “ De tes yeux à mes yeux ” »

  1. 010446g dit :

    Merci de nous offrir un aussi beau poème!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Supplique aux jolies internes

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

«    »
|