( 17 septembre, 2015 )

On me dit fée…

On me dit fée, mais j’ensorcèle.

Je joue avec les âmes en leur jetant des sorts.

Je captive les esprits et les émerveille,

Pour mieux me nourrir de leur force, sans remords.

 

On me dit fée, mais je suis magicienne.

J’ouvre les cœurs à l’amour, puis je les lacère.

Je séduis de mes ondulations voluptueuses et aériennes,

Je me délecte de les posséder et jamais ne les libère.

 

On me dit fée, mais je suis sorcière.

J’envoûte avec mes philtres et mes poisons.

J’enivre les corps dans l’illusion d’un éther,

Puis les dévore avec le plaisir d’un démon.

 

On me dit fée, mais je suis enchanteresse.

Je bois les sentiments de mes amoureux,

Je vole leur joie, leur folle liesse

Et assouvie mes désirs licencieux.

 

On me dit fée, mais je suis diablesse.

Je me diverti des fantasmes que je fais naître.

J’attire les hommes, les asservie puis les délaisse,

Ne leur offrant que mon dédain avant de disparaître.

 

On me dit fée, mais je suis vaudou.

Je charme mes victimes avec des mots doux.

Je les pousse au paroxysme de leur désir

Puis m’échappe pour les frustrer et les punir.

3 Commentaires à “ On me dit fée… ” »

  1. jaclyn dit :

    Pas si fée que ça, hein…

    Dernière publication sur Pas de nouvelles bonnes nouvelles : Le sac

  2. 010446g dit :

    Il est parfois des douces fées qui se montrent violentes dans le seul but de se protéger…

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Supplique aux jolies internes

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|